www.giletsjaunescantal.fr
  • Premier anniversaire à Aurillac

Le samedi 16 novembre 2019, nous avons prévu de célébrer cet anniversaire sur « notre » rond-point de l’Europe (Géant). Rendez-vous à partir de 10 heures, repas convivial partagé style auberge espagnole, musique, décor du rond-point, tracts, Braséro… tout le monde est le bienvenu ; nous apprécierons tous de nous retrouver et d’accueillir tous ceux qui souhaiteront participer à cette journée.
Et bien sûr, ON NE LÂCHE RIEN !!!!!!!!!!!!!

  • Actions des gilets jaunes d’Aurillac

Occupation du rond point de l Europe du 18 novembre au 2 janvier (blocage, tractage, cabane)
Construction de la cabane de la sablière (occupation du 3 janvier au 23 mars) assemblée, atelier
Opération murage des banques, tracts
Création site Facebook gaulois, en colère, gilets jaunes cantal
Hélitas, documentaire sur la dette, débat
Hélitas, documentaire sur l effondrement, débat
Loupiote, soirée RIC, auberge espagnole sur la place
Manif à Saint Flour
Manif à Clermont-Ferrand
Rassemblement au Lioran
Tractage rond point du viaduc
Tractage, café, stand au marché
Soutien enseignant derrière la préfecture
Soutien fermeture ligne SNCF à la gare
Manif bort les orgues(privatisation des barrages)
Manif à Figeac, tracts
Manif à Decazeville
Manif de soutien à Rodez en défense de la filière Aveyron BOSCH, SAM, SOGEFI
Rassemblement premier mai, manif sauvage
Reprise du rond-point le 4 mai
Deux diffusions du film je veux du soleil au cinéma
Action tour du Dauphiné
Action tour de France
Apéritif citoyen hôtel de ville
Action péage de Gignac, blocage station essence Brive, manif carrefour Brive Tractage Emmaüs
Signature RIP au marché :2 fois
Action blocage du péage viaduc de Millau
Théâtre de rue:spectacle d ouverture, stand RIP, café, gâteaux, GJ en cartons, expression libre, Didier super, artistes
Manif Toulouse
Manif Paris FO
Le Puy en velay : conférence et manif
Présence lors de la diffusion du film « Le grain et l’ivraie », débat
Présence au débat-citoyen sur les dangers de la privation de nos barrages
Manif climat Aurillac : 2
Préparation Adaloc(ale) Aurillac
Réception de la flamme jaune par le groupe de Rodez, élaboration d’un totem
Hommage Zineb Redouane Aurillac
Assemblée citoyenne tous les lundis

  • Petit rappel : Début du mouvement national

En mai 2018, nous ne savions pas encore que la pétition d’une jeune femme* lancée sur facebook allait initier un mouvement social inédit et d’une telle ampleur en France, métropole et dom-tom. 1 125 000 personnes ont signé la pétition à l’origine du mouvement, et le nombre de signatures ne cesse encore d’augmenter.

Le 21 octobre 2018, Eric Drouet, un chauffeur routier de Seine-et-Marne, lance un appel à bloquer le boulevard périphérique et les rues de Paris le 17 novembre. Avec l’idée, pour les manifestants, de «se réunir ensuite devant l’Elysée». L’événement, lancé sous le nom de «Blocage national contre la hausse du carburant» sur Facebook, a été massivement partagé depuis et dupliqué un peu partout dans des versions régionales. Des milliers de personnes se disent rapidement intéressées ou participantes.

Le 24 octobre 2018, Ghislain Coutard, un Narbonnais de 36 ans, se filme dans son véhicule et appelle les automobilistes à déposer un gilet jaune devant leur pare-brise pour montrer leur motivation à aller manifester le 17 novembre.

17 novembre 2018 : ACTE 1 organisation d’un blocage national
La première journée de blocage des routes, autoroutes et dépôts pétroliers rassemble officiellement à travers la France près de 300 000 manifestants, chiffre du ministère de l’intérieur. L’hilarité générale provoquée par ce chiffrage n’a pas suffi à lui faire revoir sa copie.
Seul autre comptage disponible à cette date, celui d’un syndicat policier minoritaire estimant à 1.000.000 le nombre de personnes mobilisées, sur la base d’une méthode de comptage assez… abstraite. Et avec des objectifs propres à la défense de la corporation policière (plus de moyens matériels et humains, notamment) qui inspirent naturellement la méfiance quant à ce chiffre, destiné à servir les intérêts de ceux qui nous oppressent depuis plus de 50 semaines. Actuellement, un recensement sur la base d’éléments factuels et vérifiables est en cours.

  • Un mouvement, à ce jour, ignoré, méprisé par le gouvernement et les médias à sa solde.

Malgré une répression policière d’une violence inouïe, des milliers de gens résistent encore dans le pays. Non, contrairement à ce que l’on veut vous faire croire, les gilets jaunes ne sont pas rentrés chez eux ! Des actions, des assemblées, des réseaux s’organisent. Si vous ne voyez plus ou très peu de gilets jaunes, sachez que le port du gilet jaune est maintenant passible d’une amende de 135 €. Mais, nous sommes là et nous ne lâcherons rien à cette bande de truands qui pille nos libertés, nos acquis, notre droit de vivre décemment, qui détruit notre environnement,…

1409total visits,20visits today