• Compte_rendu sur l’As des As (2ème Assemblée des Assemblées à Saint Nazaire)

Trois personnes des Gilets Jaunes Gaulois (Mika, Gilbert et Guillaume) se sont rendus, avec l’aval du groupe, à cette assemblée. Guillaume et Gilbert sont présents ce soir, ainsi que Laurence, gilet jaune de la Maison du Peuple de Saint Nazaire

Ces Assemblées des Assemblées sont des outils pour se fédérer, s’organiser, se coordonner, proposer une plateforme nationale, tout en conservant l’individualité de chaque groupe. Elles s’organisent en groupes de réflexion sur les actions, les stratégies, les positionnements… Tout ce qui a été débattu et retenu doit être réuni dans une synthèse qui sera un outil en commun, à trier pour se l’appliquer au niveau local, municipal.

Cette As des As est dans la continuité de celle de Commercy. Elle se déroule en trois phases :

PHASE D’OUVERTURE – Objectif : « récolter plein d’idées, brainstorming, variété des point de vue,… On n’est pas encore dans le débat, mais on peut se poser des questions, préciser des idées »

PHASE DE TRAITEMENT – Objectif : « reprendre les idées qui ont émergé, les croiser, les confronter pour dégager les points de convergence et les points de divergence. (Autres pistes de traitement, si adaptées au sujet : hiérarchisation des idées, de la plus petite action à celle qui a le plus grand effet, à court terme ou à long terme, échelle locale et nationale) ».

PHASE DE SYNTHÈSE – Objectif : « structurer ce qui se dégage du travail, les idées clefs, les propositions faites, le travail à poursuivre,…) ».

L’As des As présente un appel à l’action et à la mobilisation pour la période des élections européennes qui fait débat dans notre groupe. Cet appel est soumis aux groupes, rond-points ou assemblées locales de gilets jaunes, pour validation, amendement ou rejet.

Nous mettons au vote la proposition suivante : « les Gilets Jaunes Gaulois appellent à participer aux élections européennes : 1) en votant – 2) en s’invitant dans la campagne en rappelant les revendications des Gilets Jaunes (23 votes pour – 1 abstention).

Guillaume, Gilbert et Laurence qualifient cette As des As de « bonne expérience, très riche ».

Nous reviendrons sur ce sujet lors d’une prochaine assemblée.

  • Auberge espagnole et information après la projection-débat du film « j’veux du soleil » samedi 20.04

Film « J’veux du soleil » projeté à 11 heures suivi d’un débat avec Gilles PERRET, co-réalisateur. Une collation dans le cinéma était prévue, mais au vu de l’impératif de libérer le cinéma à 14 heures, nous pensons qu’une auberge-espagnole serait plus appropriée. Ceux qui le souhaitent, ou le peuvent, amèneront un « plat » que nous mettrons en commun pour un moment convivial (lieu, probablement proche du cinéma, communiqué à l’issue du débat).

Dernière minute : Gilles, malade ne pourra pas venir.

  • Résumé rapide sur l’action du 13.04 à Rodez

Le matin : tractage par les Gilets Jaunes de Rodez au marché – 11 heures : rendez-vous à la Préfecture avec plusieurs syndicats pour revendiquer le droit à manifester – 14 heures : marche pour la défense de la filière automobile aveyronnaise. Environ 2 000 participants.

  • Actions du mercredi 1er mai et du samedi 4 mai

La CGT nous propose une coordination pour le 1er mai. Nous nous renseignons si les différents syndicats ont l’intention de faire une manifestation commune auquel cas, nous pourrions nous joindre à eux. Nous évoquons un regroupement le 4 mai, rond-point ou autre ?…

Journée du 4 mai, journée nationale de reprise des rond-points, nous nous proposons de faire un travail d’information : mettre ou remettre en avant nos revendications, dénoncer l’absence d’informations fiables sur les  »  grands  »  médias, voire du mépris, des inexactitudes ou mensonges qu’ils relaient en utilisant pour cela les panneaux déjà réalisés ainsi que des nouveaux à mettre en œuvre & un ou des tracts à rédiger.

  • Violences à Toulouse ce samedi 13.04

Philippe nous fait part de son expérience très éprouvante du samedi 13.04 à Toulouse, notamment de la disproportion du dispositif de police qui applique la stratégie de la peur. Un journaliste évoque un niveau comparable à la répression turque.

Les « grands » médias nous parlent de 5 à 6 000 personnes, alors que les personnes présentes font état de 30 à 40 000 manifestants. Beaucoup de manifestants n’arrivent pas à l’endroit du rassemblement. Il est à préciser que la manifestation était déclarée à Toulouse, ce jour là.

Les manifestations se déroulent de façon à ce que les personnes les plus vulnérables marchent à l’arrière, enfants, personnes âgées, personnes handicapées,…. La nouvelle stratégie des forces de répression est de s’attaquer à l’arrière des manifestations, de les stopper à l’avant afin de piéger les participants dans une nasse ; le gazage peut alors commencer. Les forces de « l’ordre » (ou du désordre) ont clairement carte blanche pour triquer, matraquer, et ne font pas silence sur cela Les forces de répression ont procédé au blocage à l’intérieur du métro en jetant des grenades lacrymo à l’intérieur, et matraquent les gens à la sortie, indistinctement. En soirée, des tabassages, arrestations arbitraires ont eu lieu sur des personnes installées en terrasse d’un café, sans l’aval de la préfecture. De nombreux témoignages très poignants sont publiés sur les réseaux sociaux, le figaro a dénoncé des violences et une répression inédite.

À ce jour, les « grands » médias ne diffusent pas ces images. Une page devrait donc être ajoutée sur le site giletsjaunescantal afin que chacun puisse avoir des informations sur le niveau de répression dont sont victimes systématiquement les gilets jaunes, et cela en toute impunité. L’Histoire a une mémoire et ces exactions seront révélées un jour, mais en attendant, chaque samedi, notre liberté est réprimée dans les pleurs, le sang, le mépris et l’indifférence ou l’ignorance générale, organisés par les médias à la solde de l’oligarchie.

  • Échange avec les Gilets Jaunes de Corrèze

Les Gilets Jaunes 19 nous ont contactés par rapport à notre site. Ils nous proposent de nous rencontrer afin de mettre peut-être nos sites respectifs en commun.

  • Partenariat avec la Loupiote

Ils nous proposent l’idée d’un exposé sur les monnaies libres, monnaies locales et voudraient nous y associer.

  • RIP sur la Privatisation d’ADP

(*) »218 sénateurs et députés (socialistes, Les Républicains, France Insoumise et communistes) viennent de déclencher une procédure de référendum d’initiative partagée (RIP). Il s’agit de s’opposer à une disposition de la loi Pacte qui rend possible la privatisation des Aéroports de Paris

Dans le cas présent, cette validation des sages doit intervenir avant la promulgation de loi Pacte car le RIP ne peut être utilisé s’il concerne une loi promulguée il y a moins d’un an.

La proposition doit ensuite recueillir en neuf mois le soutien de 10% du corps électoral soit environ 4,5 millions de Français. Une consultation sera alors organisée par le ministère de l’Intérieur sur le site referendum.interieur.gouv.fr. Les personnes souhaitant signer cette « pétition numérique » devront communiquer leur nom, prénom et commune. Là encore, le Conseil constitutionnel sera garant de la bonne tenue de la consultation et de la validation du nombre de soutiens.

Si les soutiens sont suffisants et que, dans les six mois suivants, ni l’Assemblée nationale ni le Sénat ne se sont emparés de la proposition de loi, le Président de la République doit la soumettre à un référendum. Si le oui l’emporte, la loi doit être promulguée dans les quinze jours.

Beaucoup de « si », donc, et un délai minimum de plus de 18 mois », Sans garantie d’interdiction de la vente d’ADP.

(*)Texte extrait de « La Nouvelle République »

Pour information, la procédure de sélection du candidat à l’achat de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a été annulée par la cour d’appel du tribunal administratif de Paris, l’avocat du collectif d’opposants va maintenant saisir le tribunal de commerce pour faire annuler la vente. Voir ICI & .

405total visits,3visits today

One thought to “Compte-rendu Assemblée du 17 avril”

Les commentaires sont fermés.