Dans cet article, nous vous rendrons compte au fur et à mesure de nos travaux, actions et réflexions.

Le Collectif Gilets Jaunes Aurillac se réunit régulièrement afin d’échanger des idées, partager des informations, préparer des événements.
Les 12 et 19 décembre, nous avons installé un stand le long du square d’Aurillac dans la continuité des chalets de Noël. Ces actions se voulaient conviviales et ludiques.
Nous avons ensuite débriefé sur ces journées en utilisant la méthode des chapeaux de Bono du nom de son instigateur

DEBRIEFING DU GROUPE SUR LES STANDS DES 12 ET 19 DÉCEMBRE

  • danger si appropriation du stand (autogestion du stand ou chacun participe en harmonie)
  • pas de concertation avec le noyau pour les initiatives (danger)
  • faire attention à ne pas être fatigué
  • peur de l’ivresse des personnes
  • injonction de la Mairie de ne pas utiliser le stand covid
  • peur des conflits
  • manque de sécurité (feu)
  • manque de propreté du stand
  • plus de monde
  • pas assez de relations avec les gens
  • 12 litres de soupe à l’oignon distribués
  • 5 litres de chocolat chaud
  • 20 litres de vin chaud
  • 8 litres de café
  • 2 barnums
  • 5 fois la police passée sans masque
  • 25 personnes présentes en permanence
  • horaires : 9 h 30 – 20 h 02
  • beaucoup de relationnel : nouveaux et anciens
  • surprise agréable
  • position square
  • bonne organisation
  • tenue du site
  • caisse : 220 €
  • vin chaud
  • échanges et débats
  • cohérence et créativité du groupe
  • chaises permettant de se reposer
  • on lâche rien
  • souriant – chaleureux
  • prix libre
  • ambiance musicale et ludique
  • contacts convergents
  • pas de masque permet un espace de liberté (voir les sourires)
  • personnes ressources du début à la fin
  • gestion des enfants pour canaliser
  • feu – chaleur
  • convivialité
  • être naturel
  • organisé et prêt
  • contents de pouvoir oeuvrer à l’action
  • partage
  • bienveillance
  • plaisir
  • fluidité
  • relâchement de la police
  • tolérance
  • grincheux
  • approbation
  • intérêt à se retrouver
  • pas tranquille : polémique de la semaine
  • tristesse des gens
  • peur et éloignement
  • cohésion
  • joie
  • chaleur
  • courage
  • satisfaction
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-10.png.
  • noms sur les verres
  • ouverture d’un lieu (HDP)
  • mettre pression mairies pour RIC Locales
  • attentifs aux radars
  • identifier les personnes qui bougent (vidéo)
  • mettre nos revendications RIC sur support « Rhino-Ric »
  • reprendre l’espace public pour libérer les cerveaux
  • faire des tags géants avec de la chaux et pulvérisateur
  • prendre possession des panneaux d’affichage libre de la ville
  • réunions convergentes avec différents mouvements
  • mettre en avant les décisions des décideurs
  • faire des actions teintées d’humour
  • créer un espace pour discours (vidéo ou lieu)
  • conférence éducation populaire
  • sketchs
  • rhino, type char de festival
  • atelier expression et créativité
  • rabatteurs
  • Assemblée des Assemblées

RHINORIC

L’action RHINORIC a fait grand bruit sur la commune d’Arpajon-sur-Cère, commune accolée à Aurillac (15).
Ce rhinocéros, géant et saisissant, par la puissance et la sérénité dégagée, est un assemblage de multiples pièces de métal de récupération.
Ce symbole artistique, devenu local, s’est vu mis aux enchères la semaine avant l’action RHINORIC. Finalement la vente fût annulée, le maire d’Aurillac l’apprenant certainement à la dernière minute et voulant peut-être qu’Aurillac garde cette œuvre sur sa commune tenta de l’acheter. Malheureusement pour lui, il n’eût pas le temps de demander l’aval du conseil municipal.
L’oeuvre fût reprise par l’artiste qui l’avait réalisée, la semaine qui suivie. 15 jours séparaient la vente du retour du rhinocéros chez l’artiste.
C’est entre ces deux événements que l’action fut réalisée. L’action RHINORIC défraya les chroniques du département et les médias locaux s’emparèrent de l’affaire. Interrogés, l’artiste et la mairesse s’indignèrent, ne voyant pas la portée symbolique ou plutôt, feignants de ne pas voir.
Sur les réseaux sociaux locaux, il y eut plus de 500 commentaires et un nombre impressionnant de partages, même sur les groupes GJ locaux, des débats pour ou contre cette action, eurent lieu. Personne ne pouvant revendiquer l’action par risque de poursuites judiciaires, les spéculations QUI et POURQUOI se multiplièrent.
Le Collectif Gilets Jaunes Aurillac a tout de suite vu la portée symbolique de cette action, la force du rhino à celle de la puissance démocratique du RIC. Il nous a paru évident pour nous, que nous utiliserions la symbolique du rhinoric dans toutes nos actions à venir et pour promouvoir le RIC, ce que nous fîmes depuis ce jour.
Et nous affirmons aujourd’hui que : « Le Collectif Gilets Jaunes Aurillac fait du symbole controversé, le rhinoric, comme référence pour promouvoir leurs actions, leurs éthiques, la revendication principale et fondamentale : le RIC !!! »
Bien à nous.
Du peuple, par le peuple, pour le peuple. On lâche rien

1827total visits,23visits today