Encore une fois, de très nombreux cantaliens, environs 2000, ont répondu présent à Aurillac pour la manifestation contre la réforme des retraites. Gilets jaunes, syndicats, salariés du public, salariés du privé, retraités, lycéens se sont regroupés au rond-point de la Montade avant de s’élancer en direction de la ville, via le quartier de la Gare, vers leur destination finale place des Carmes.

L’image contient peut-être : 4 personnes, foule et plein air

RPA 107.4
« RADIO PAYS D’AURILLAC A SUIVI PENDANT 2 HEURES LA 4ème MANIFESTATION « RETRAIT DE LÀ RETRAITE À POINTS » du début à la fin.
Selon syndicats il y avait 2000 participants Et 1200 selon la Police.
Tout s’est déroulé avec respect dans cette ville. Et nous sommes fiers de tels comportements. »
AURILLAC CANTAL AUVERGNE FRANCE.

RPA 107.4RADIO PAYS D'AURILLACA SUIVI PENDANT 2 HEURES LA 4ème MANIFESTATION "RETRAIT DE LÀ RETRAITE À POINTS" du début à la fin. Selon syndicats il y avait 2000 participants Et 1200 selon la Police. Tout s'est déroulé avec respect dans cette ville. Et nous sommes fiers de tels comportements. AURILLAC CANTAL AUVERGNE FRANCE.

Publiée par Noelle Poulhes sur Mardi 17 décembre 2019

Pour l’occasion, l’intersyndicale avait proposé à une dizaine d’élèves du lycée Emile-Duclaux, d’ouvrir le cortège. Rémy Goubert, porte-parole d’une petite délégation lycéenne, ne mâchait pas ses mots : « Même si on n’est pas nombreux, on est là. Tant que le gouvernement nous méprisera, nous serons présents. Nous ne voulons pas partir à 64 ans, c’est de notre avenir qu’il s’agit ! » Porte-voix en main, le jeune homme a hurlé des slogans repris par ses jeunes camarades : « Macron démission, Delevoye en prison ! ». Et par une partie des manifestants.

Les gilets jaunes terminaient la manifestation par un discours très applaudi par les personnes encore présentes.

À l’arrivée du parcours, un groupe de gilets jaunes avait installé un barnum afin de proposer aux manifestants un moment de convivialité devant une boisson chaude et une portion de gâteau. Une initiative permettant à chacun d’échanger et mieux se connaître.

Installation du stand

La mobilisation continue et une nouvelle manifestation est prévue jeudi 9 janvier.
Une nouvelle fois, montrons que nous ne nous laissons pas abuser, que nous avons compris que ce régime universel par points n’est que prétexte à baisser nos pensions, nous tirer tous vers le bas, défendre les intérêts des fonds de pension, pénaliser nos enfants,….
(Macron-a-bien-rencontre-BlackRock-mastodonte-des-fonds-de-pensions-americains)

Aucune description de photo disponible.

346total visits,1visits today