Mobilisation contre la réforme des retraites et possibilité de signer pour le référendum sur la privatisation d’ADP (votre carte d’identité est nécessaire).

Infos CGT15 :

Alors même que le mouvement de mobilisations, de grève et de manifestations entame sa sixième semaine, sans qu’il y ait eu la moindre trêve durant les fêtes de fin d’année, la journée du 9 janvier a été marquée par une ampleur historique, avec près d’ 1 700 000 manifestants sur toute la France, soit plus qu’au premier jour du mouvement.
Lors des deux grandes journées précédentes on dénombrait respectivement 196 et 197 manifestations. Par ailleurs si l’implication de certains secteurs, continue depuis le 5 décembre, ne s’est jamais démentie dans sa force et sa constance comme à la SNCF, à la RATP ou chez les enseignants, l’élargissement à de nouvelles entreprises ou à de nouveaux territoires est largement observable.
Tout comme l’amplification des initiatives et des mobilisations dans d’autres champs professionnels.
C’est le cas par exemple dans le secteur du commerce et services des enseignes comme Monoprix, Sodexo, Carrefour ou Intermarché.
Dans l’énergie 400 salariés mobilisés du site de la centrale nucléaire de Gravelines sont montés sur le plancher de turbines, des sites Enedis sont bloqués (Thionville, Valenciennes…) et à l’échelle nationale l’action des grévistes impacte une perte de 8600 Mégawatts soit l’équivalent de la consommation de l’Ile de France.
Un préavis illimité est posé dans la branche du déchet à partir d’aujourd’hui et les salariés des remontées mécaniques des stations de ski entre dans la bataille.
La mobilisation d’hier confirme le soutien des Français envers le mouvement social paru dans les résultats de la 7e vague de l’Observatoire de la mobilisation contre la réforme des retraites réalisé par Harris Interactive pour RTL et AEF info le 7 janvier.
Interrogés, après deux semaines de vacances après les vœux du président de la République entêté sur ses positions, les Français à 60% indiquent soutenir le mouvement et quand ils pensent à la création d’un régime universel, 66% des Français se déclarent inquiets.
Dans le même temps ils accordent bien plus leur confiance aux organisations syndicales (44%) qu’au gouvernement (31%) et au président de la République (29%) pour faire des propositions à même de garantir des retraites solidaires et porteuses de toujours plus de justice sociale.
Deux projets s’opposent : un régime à points qui accélère la baisse des pensions et consiste à faire des économies sur le dos des travailleurs et celle que la CGT propose, une amélioration d’un système solidaire par répartition pour des droits nouveaux.
La dynamique unitaire et intersyndicale se poursuit dans les territoires tandis que la journée du samedi sera l’occasion d’élargir la mobilisation à tous celles et ceux qui nous soutiennent.
Rendez-vous à 9h30 place des droits de l’homme.
Merci

1034total visits,2visits today