Avec un peu de retard, comme d’hab, le coin des cellulaires :

Ailleurs mais pas trop loin

Le garçon qui criait au loup. Un drame bayésien en un acte.

 » L’histoire du garçon qui criait trop souvent au loup est un bon moyen d’illustrer notre attitude envers les gens qui essaient de nous avertir des dangers qui nous attendent.  » […] Voici une version de l’histoire du garçon et du loup racontée à l’aide de statistiques bayésiennes […]

Petit détour amusant chez les chiffres, leurs significations & l’usage qui en est fait. La fable d’Ésope mais où le gamin ferait de son mieux.

J’espère vous avoir suffisamment intriguées pour que vous ne soyez pas rebutées par l’idée même de l’existence de chiffres dans une histoire. D’ailleurs, dans l’Histoire, y’a bien des chiffres : 1871 par exemple, un nombre signifiant. J’crois bien que c’est la deuxième fois que je fais de la réclame pour Monsieur Chérasse, mais c’est pas aigu, ni grave, seulement nécessaire.

International

Julian Assange

Le lanceur d’alerte Alain Robert allume la 1ère des 48 bougies d’ Assange au Troca’

Dans l’édition Libérez Assange. Ethiques (sic) et Medias (re-sic)

Euh, comment pourrait on appeler ça ? Du foutage de gueule dans les grandes largeurs ? Non, c’est pas poli, de la com alors ? Imaginez qu’à côté de  » ça « , on pense à des trucs comme Honnêteté, Solidarité, Justice, & tenez, comme y’en a même qui se réclament de la chrétienté : Amour du Prochain… Ça coince, hein ? On dirait que k’ek chose ne va plus dans not’ petit monde. Faudrait p’têt  » redresser la barre « …

Comme c’est indiqué dans les recettes de cuisine, le sel, le poivre, pas dosés, juste pour pas les oublier :

PM (pour mémoire)

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/paris-des-tailleurs-de-pierres-s-attaquent-aux-blocs-anti-migrants_1882949.html
https://blogs.mediapart.fr/miroir-2017/blog/110417/tailler-des-pierres-pour-aider-les-migrants

& encore :

Amnesty International critique un « décalage malheureux entre le discours et les actes »

Fred-pierre, tailleur riche… d’humanité (1).

De Marie Cosnay :  » La cruauté qui vient « 

Entre nombreux autres exemples, de plus, il n’était question ici que de cette sympathique action  » constructive  » de la municipalité parisienne, pas des gilets noirs, des violences policières, dont on sait par ailleurs qu’elles n’existent pas…

 » Écologie  » européenne :  » Surpêche : l’argent public finance la mort de nos océans. « 
Mais que faut-il faire pour qu’ils arrêtent (d’hippocampe, ça va de soi).
Comment soigner cette schizophrénie (Psychose chronique caractérisée par une dissociation de la personnalité, se manifestant principalement par la perte de contact avec le réel…) ?
Les discours à l’opposé des actes, à tel point qu’ils ne doivent même plus savoir ce que signifie le mot vérité. Sauf à redéfinir comme Orwell : la vérité c’est le mensonge, le mensonge c’est la vérité. Le totalitarisme n’est plus à nos portes, il y a longtemps qu’il a envahi tout notre espace.

europe encore : Ça y est : à l’issue d’un Conseil européen qui se sera étalé sur près de trois jours, et après de laborieuses négociations en coulisses, les Vingt-huit se sont mis d’accord sur leur « casting de rêve ». L’affiche comprend surtout des responsables politiques qui apparaissaient en fin de carrière. […]

Sur ce thème, ici & , deux textes de Pierre Lévy.

Z’avez d’jà vu ce logo, c’est quasi certain. Ça donne l’impression que le truc sur lequel il trône est recyclable, ben non ! c’est juste que la boîte qui commercialise le machin où qu’il est imprimé elle paye une taxe à citeo (une boîte privée, bien sûr). Toute ressemblance avec les (ir)responsables politicards sans cesse remis sur les rails en circuit fermé… serait purement fortuite, évidemment !… Vous auriez pu en douter ?

Pssit, pour le logo P.S., ne payez plus, demandez plutôt du flouze…

Pendant qu’on est dans l’emballement, le lien précédent renvoie sur un article wikipédia dans lequel on peut lire :

[…] 68% : taux de recyclage des emballages ménagers en France en 2017. […]

Alors là, Chères Petites Amies, je m’insurge (Sarclo) : qui d’entre vous, nous, etc, produit des emballages ?

Faudrait pas tout le temps nous mettre toutes les responsabilités sur le dos, merdre ! Qui c’est que ça arrange de  » recycler  » le verre par exemple ? Au détriment du recyclage direct : on lave les bouteilles consignées, les pots à yaourt aussi, ça repart dans le circuit avec une dépense d’énergie bien moindre : La fabrication du verre consomme 15 fois plus d’énergie que le seul lavage d’une bouteille. Alors, c’est qui que ça arrange ?

Les premier conteneurs à verre jouaient sur la même fibre que bien d’autres saloperies : en déposant vos verres cassés ou non consignés ici, vous financez la recherche contre le cancer (qui se porte toujours bien, merci pour lui). Solidarité, Ensemble, Votre Sécurité, Maladies Orphelines, Nature, Panda, brigitte, j’en passe, & beaucoup… ou comment les mots & ce qu’ils désignent peuvent être dévoyés par le profit &/ou le pouvoir.
Ça donne envie de… de quoi donc ?
Pas d’emprisonner les Pandas ni de les condamner aux travaux forcés, non !

Impressionnant, n’est-il pas ? La photo est légendée :

© Sputnik . Aleksandr Kryazhev
Match de kok-borou lors des championnats de la République de l’Altaï.

Si vous n’aviez jamais entendu parler, jamais vu de kok-borou, c’est pas compliqué : c’est très proche du bouzkachi.
Si ça vous suffit pas encore, quelques infos ici.
& enfin en images qui bougent, dans  » Les Cavaliers  » avec Omar Sharif, on assistait à un match de bouzkachi.

22 juin 1944 : l’Union soviétique casse les reins de l’armée de la Bête.

Puisque nous sommes en voyage à l’est, un petit rappel (dû à Régis de Castelnau dont il sera question plus loin & Sylvain Feirrera) pour compenser un peu le manque de lucidité (euphémisme, quand tu nous tiens) des gouvernants (jusqu’à Angela Merkel représentant l’Allemagne saluée par un tweet de la famille royale d’Angleterre dans les  » Nations alliées qui ont pris part au DDay « . Mais aucun représentant des soviétiques qui ont sacrifié près de 30 millions de vies pour vaincre les Nazis.)

Mais bien sincèrement, barbe à barbe, à ce point de conner ah, & pis si, tant pis, je l’écris ! À ce point de connerie monstrueuse, peut-on encore parler d’un  » simple  » manque de lucidité ?

Une nouvelle qui n’en sera pas vraiment une pour ceux qui suivent le Talus (pas dur, les talus, ça court pas bien vite) :

Les alliés des États-Unis se débarrassent eux aussi du dollar

Depuis que la dédollarisation est en route, les derniers à s’en débarrasser seront les plus grands perdants (donc, les states…). Les guerres que se promettent les bolton, pompeo and Co vont avoir des difficultés à trouver un financement. La dette amerloque n’est pas près d’être remboursée, la planche à billets verts ne pourra plus le faire sur le dos du reste de la planète, nananère !

Que de mauvaises nouvelles pour l’aigle :

C’est l’heure de payer : dans deux mois, les États-Unis seront en défaut de paiement.

D’accord, c’est sputnik qui l’écrit, d’accord. Mais  » Le Bipartisan Policy Center, think tank basé à Washington, a annoncé un «risque extrêmement élevé de défaut de paiement début septembre». Le ministre américain des Finances Steven Mnuchin en avait averti les sénateurs en mai.  » Donc, c’est une citation d’un groupe de réflexion (cible en angliche) tout ce qu’y a de plus étasunien, sensé, du moins il se décrit comme tel, prendre le meilleur des deux partis US : sans conservateur & avec.

Bonjour la panique à la rentrée, vu que, c’est pas la peine d’en douter, les amerlos, y vont tout faire pour que le chapeau soit porté par les autres, quels qu’ils soient, z’en ont rien à cirer du moment que c’est pas eux-mêmes & que là c’est pas un malheureux stetson.

Faut que j’vous confie (& pas de canard), y’a un truc qui me gratouille, c’est sûr, ça me chatouille pas du tout : la cheffe de la bce, qu’était au fmi, dans son parcours, elle aurait pas traîné un moment outratlantic ? Alors, comme on sait déjà qu’elle est négligente, qu’est ce que ça va donner quand le dollar va se vautrer ?

la dette publique totale a dépassé la barre des 22.000 milliards de dollars début mars. 500 milliards de dollars se sont encore ajoutés à cette somme au cours des quatre derniers mois.

Ça va êt’ coton !

Paris assure (si on peut l’écrire) que ses missiles découverts en Libye n’étaient «pas entre des mains libyennes»

Ça devait être entre des pieds libyens alors !

En fait, c’était même plus des missiles, juste des vieux trucs hors d’usage qu’on aurait dû détruire (à environ 170 000 dollars, soit quelque 151 000 euros pièce, on comprend qu’il fallait du temps pour se décider à les bazarder). Faudrait réclamer le remboursement s’ils étaient HS sans avoir servi, non ? Ça fait plus de 600 000 balles pour les 4, de quoi payer quelques infirmières aux urgences.

Mine de pas grand’chose, ça (nous) coûte très cher. Comme l’écrivait Jacques Prévert : quelle connerie la guerre !

Ici ou pas bien loin

Comme c’est étonnant !

 » Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé ce mardi Bernard Tapie, le PDG d’Orange Stéphane Richard et quatre autres prévenus jugés au printemps dans l’affaire de l’arbitrage controversé qui avait octroyé 403 millions d’euros à l’homme d’affaires en 2008 pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais. « 

 :  » Il reste que cet arbitrage a été annulé en 2015 par la cour d’appel de Paris, qui a condamné l’homme d’affaires à rembourser l’intégralité des sommes perçues. La contradiction est donc absolue entre ces deux juridictions dont l’une reconnaît une fraude civile et l’autre écarte toute responsabilité pénale.  »

Il s’est rien passé, circulez, y’a rien à voir (page 7)… & tapie, il a remboursé quoi ? Y’a rien à voir non plus ? Pas non plus avec  » Les animaux malades de la peste  » dont les deux derniers vers sont plus connus que le début de la fable :

 » Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.  »

À l’époque de Jeannot le Sourcier, y’avait pas encore la télé en couleurs, c’est pour ça qu’y’a pas de jaune.

Je ne sais pas si le parquet fera appel, la question ne semble même pas se poser pour l’instant. Mais ce serait dommage que le feuilleton se termine là, en rase campagne, qu’on soit obligées d’attendre les prochains tribunaux populaires.

Eh ben non, faudra pas attendre jusque là :

Reuters La commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) a ouvert une enquête il y a un environ un mois à l’encontre d’Eric Woerth pour des soupçons de malversations dans un volet de l’affaire Tapie, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

J’avais eu un peu peur de m’ennuyer, mais, grâce à la judicieuse source judiciaire, je suis rassuré, quand y’en a plus…

Vous inquiétez pas trop pour éric, la cjr, c’est tranquilou. C’est que des potes qui se concertent pour jouer du pipeau, pas de souci. Pour qu’ils condamnent quelqu’une, faudrait plus que de la négligence à 4 ou 500 plaques. & pis, là, y s’posent juste la question de savoir s’y vont s’en poser, des questions, y’a pas l’feu au lac des vilains petits canards.

& d’ailleurs, Bruno se demande aussi si le parquet fera-t-appel. Ah, tartes (ayayaïe) que sont ces liens familiaux qui viennent encore compliquer l’affaire.

Faut-il qu’ils soient si peu nombreux pour en arriver là ! Ceux qui tiennent la laisse, finalement, comme un humoriste climato plus que sceptique, ministre de surcroît, de l’éducation nationale qui plus est, qui voulait dégraisser on ne sait quel mammouth mais qu’a gardé son poste d’enseignant le disait à propos des profs :  » c’est un milieu très sectaire, ils se marient entre eux  » je cite de mémoire, pas trouvé la merveille d’origine sur le net. En revanche j’ai trouvé ça !!! Édifiant non ? y’en aura pas un pour rattraper l’autre ? Quand je vous écrivais qu’un tirage au sort des  » représentants  » pourrait pas donner aussi pire… Va falloir y arriver.

Un autre comique :  » Tout responsable public est astreint à la double exigence de transparence et d’exemplarité  » Édouard Philippe, premier ministre.

Tout le monde n’étant pas pourvu d’une mémoire eidétique, l’a sans doute oublié, entre autres :

[…]  » une certaine Édith Chabre, recrutée et nommée directrice de l’école de droit par Richard Descoings, et qui se trouve, probablement par hasard là aussi, être la femme d’Édouard Philippe, adjoint et futur successeur du maire du Havre dont la municipalité financerait la création et le fonctionnement d’une antenne de SciencesPo (2), sans que l’on comprît si M. Philippe rendait par là service à Richard Descoings et sa femme Nadia Marik qui avaient recruté la sienne ou l’inverse ou si tout cela n’était que le fruit du hasard.  » […]

Source : Juan Branco, Macron et son Crépuscule P 59 (sur 112) du pdf original paru dans le Yéti maintenant supprimé du site. On doit trouver la même chose dans le bouquin  » Crépuscule  » paru depuis, mais à quelle page ?

& que croyez-vous qu’il leur arrivera ?
Le monde Quinze parlementaires soupçonnés de détournement de fonds publics Sept députés et huit sénateurs, dont Jean-Christophe Cambadélis et Yves Détraigne, ont été signalés au Parquet national financier pour des dépenses présumées allant de 20 000 à 80 000 euros par élu.

Cambadélis, c’est pas une nouveauté ses histoires plus que cuillères à cafter louches, il a trempé dans l’affaire de la MNEF, c’est pas récent. Il aurait-y arrêté les magouilles entre temps ?

Si vous prenez le temps de parcourir la page wikipédia, vous y reconnaîtrez pas mal de noms…

Le vocabulaire manque pour qualifier ces  » présumés  » tristes sires, on deviendrait vite très grossier. Le goudron & les plumes, le bagne du chômage (qui sera bientôt encore amélioré !), ah, Cayenne, si c’était pas fini…

Vu du Droit

Un (excellent, selon le Talus) regard juridique sur l’actualité avec Régis de Castelnau & récemment, ce qui se présente comme un premier chapitre :

Destruction des libertés publiques : un projet politique déterminé. I

[…]  » Pour illustrer cette dérive, on prendra trois exemples particulièrement caractéristiques. Tout d’abord le travail législatif et méthodique destiné à détruire la liberté d’expression. Ensuite, toujours à l’aide d’une assemblée de godillots comme on en a rarement connu, la suppression de la liberté de manifestation. Et enfin l’instrumentalisation de la justice pour tenter de briser violemment un mouvement social.  » […]

L’éphémère (le support était destiné à la destruction dès avant la création) image illustrant le propos a suscité pas mal de polémiques à l’époque. Comme on pouvait s’y attendre, les merdias y étaient allés de leur réprobation indignée, suivant en cela caseneuve, ministre de l’intérieur du moment, & les syndicats de flics horrifiés.

« L’État matraquant la liberté » (GOIN)

Création: 17 juin 2016

Grenoble Street Art Fest 2016

D’autres œuvres de Goin sur son site

un  » détail  » de l’œuvre :

Vous interpréterez certainement sans difficulté  » 1984 « , bien que ce soit de l’anglais,  » Brave New World « , lui, est devenu en français  » Le Meilleur des Mondes « , ce qui n’est pas vraiment une traduction littérale. Tout de même, M. Goin, il a un talent divinatoire (& pas seulement [NdTalus]), vous trouvez pas ?

Monsieur de Castelnau n’a pas écrit que cette critique de l’ascension du totalitarisme, il pose aussi des questions, (de bonnes questions, sinon, je vous les proposerais pas, enfin voyons…), dont celle-ci, qui ne se trouve pas sur  » Vu du Droit  » :
Et pour les citoyens de ce pays : comment se débarrasser de ces gens, de tous ces gens ?
À lire à la fin de ce post mais vous pouvez aussi lire le début.

Dans le cadre du  » travail législatif et méthodique destiné à détruire la liberté d’expression « , un article de  : La Quadrature du net

L’Assemblée nationale adopte et aggrave la loi « haine ».

Incompétence, mauvaise foi, godillots, haine de la pluralité, de la liberté d’expression, encore une liste inépuisable…

& puisqu’il était à l’honneur au déshonneur dans le post juste avant…

Le retourneur de veste, pantalon & davantage a bon appétit, son épouse aussi, merci.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire «conserve bien évidemment la confiance» du président et du gouvernement, a également fait savoir la porte-parole du gouvernement Sibeth […] l’enquête montre également comment Séverine de Rugy, l’épouse de l’actuel membre du gouvernement, par ailleurs journaliste chez nos confrères de Gala, a aidé à organiser ces «dîners de grand standing». […]

& la séverine, elle fait quoi dans ç’t’histoire ? D’accord, elle venait casse-daller pour pas cher (enfin, pour elle, pour nous autres, c’est pas pareil…) & assez bien semble-t-il, tant qu’à faire. Mais :

– elle est pas élue (sauf par son mec, mais c’est vraiment pas la question).

– c’est pas comme pénélope, elle  » bosse  » pas pour lui, vu qu’elle a son taf chez gala

Alors, qu’est ce qu’elle faisait là ? On peut pas imaginer que ce soit tapisserie, ça ferait trop pénélope justement, pas non plus potiche, quand même !

………………………….…………… Comment ?

Ah, j’ai entendu un  » si « , je sais pas qui ça peut être mais vraiment, quelle mauvaise langue !

Y’a pourtant un hic ; même jean-mi, y trouve ça pas net, c’est vous dire :

[…] Présent à l’un de ses dîners, Jean-Michel Aphatie confie à Merdiapart ses doutes à propos du caractère professionnel de ce type d’événement. […]

De Rugy : l’affaire des homards géants ou l’autodestruction d’un con

& c’est pas tout ! La peinture à refaire dans l’appart, on demande à qui ? Dommage que Léonard de Vinci & Michel-Ange soient morts…

Pour dépenser le pognon des (nous)autres, pas de souci ! Y’en a qui savent faire !

Dans la série  » la grande mode des homards  » (pas de bol pour eux, fait pas bon s’appeler comme ça ces temps-ci), on trouve aussi :

Le homard de la honte : une ambassade d’Israël moquée pour avoir (mal) dissimulé un repas non casher.

Sont-y pas mignons ?
Les assiettes en deuil, c’est pas le Talus, promis juré craché !
Elle a été publiée telle quelle le 7 juillet par l’ambassade de l’État hébreu au Brésil.
Faudrait leur signaler qu’avec GIMP ils auraient pu faire beaucoup mieux comme retouche, de quoi rendre les photos staliniennes ringardes.
J’espère qu’on va pas accuser ce pauvre Talus d’antisémitisme après ça.

Chez les flics (mais eux, on ne les plonge pas dans l’eau bouillante salée, ils cuisent à l’étouffée dans leur carapace) non plus c’est pas la joie, même à eux le castagneur dit ne rien devoir :  » la petite phrase de Christophe Castaner, le 21 juin, qui annonçait «je ne leur dois rien» en réponse au député Eric Ciotti qui l’interpellait sur le sujet des heures supplémentaires des policiers. « 

Pour tricher sur ce qu’ils doivent, y’en a d’autres aussi.

http://buff.ly/32jX5I2

& ces gens-là, ignobles, méprisants, font la leçon à ceux qui n’ont rien ou pas grand’chose, soutiennent un gouvernement où les mensonges, la corruption, la violence du grand capital s’affichent au grand jour, sans la moindre vergogne…

Côté mépris & pire : la minimisation de l’esclavage inutile de citer les malfaisants, le billet de Lonesome cowboy y suffit.

Figurez-vous que l’avion, ça va coûter vachement plus cher 1,5 € en plus par voyage en classe éco pour les vols intérieurs et intra-européens, c’est vous dire que les compagnies aériennes ruent dans les brancards ! Faut les comprendre, taxer un si beau moyen de transport, c’est dégu trop injuste, non ?

Par exemple sur un vol Toulouse München à partir de 119 €, ça fait une augmentation de 1,26 % je vous vois venir, l’électricité a pris 7,2 %, on a fait le calcul chiant dans le dernier Talus.

Qui a dit chiant ??? & moi qui fait le boulot à vot’place, qu’est ce que je devrais dire, hein ?

Sans compter (vous l’aurez voulu !) qu’on est loin des plus de 80 % de taxes sur le carburant des motos, sans compter non plus (bien fait !) qu’en avion, y’a pas de pv pour excès de vitesse, franchissement de traînée blanche ni rien comme ça. Bon, des fois une des twin towers vient encombrer le chemin, mais ça n’est plus arrivé depuis…. un certain temps.

Alors, les compagnies aériennes, vous savez ce qu’on leur dit ?

Ben, que l’avion c’est un des moyens de transport (de riches & +) les plus polluants, consommateur d’énergie fossile en pagaille & que c’est pas une augmentation de 1,26 % qui va changer fondamentalement la donne.

Pollution : et si garder sa vieille voiture était la solution ?

& pour terminer l’édition, un peu de vrac :

Le procès des dirigeants de france télécom, un point de vue plutôt optimiste sur  : Basta

Le procès de France Télécom, déjà  » une victoire contre la banalisation des violences managériales « 

AXA accusé de financer des  » crimes de guerre  » en israël par l’association de consommateurs SumOfUs

La France de Macron est  » l’une des plus grandes menaces mondiales pour la liberté d’expression « 

Le cas Raymond Barre

Pour pas déprimer

Des nouvelles de Cédric & Cie (chapeau à eux) :

Le premier centre Emmaüs paysan créé dans la Roya

Merci au Mačko niçois pour l’info. À lire aussi, du même : Omertà dans l’hôpital public.

La deuxième (semaine riche !) bonne nouvelle de l’édition : La résistance est tombée : Nestlé adopte l’étiquetage Nutri-Score

Nutri-Score quésaco ? C’est un système d’étiquetage nutritionnel basé sur un logo avec cinq valeurs allant de A à E et du vert au rouge, établi en fonction de la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire. (Wikipédia) Après de nombreuses tergiversations, pressions des lobbies, atermoiements de toutes natures, un énorme groupe de l’agroalimentaire se plie à l’étiquetage nutritionnel, pas trop tôt !

Mais il reste des blocages : les groupes de l’industrie agroalimentaire qui s’opposent au Nutri-Score l’accusent de stigmatiser leurs produits. Par exemple, les grands industriels du lait se sont associés dans un « Centre de Recherches et d’Informations Nutritionnelles », qui multiplie les conférences de presse pour discréditer les mesures de santé « contraires aux intérêts financiers du lobby du lait ». Par exemple… On pourrait remarquer que c’est encore une fois le pognon qui prime sur la santé, mais non, on va pas le remarquer.

Chez les opposants, figurez-vous, vous allez pas le croire mais pourtant c’est vrai, y’a une multinationale assez connue encore maintenant pour ses actions en faveur de l’environnement & des droits humains au Mexique, en Inde, aussi, chez des scientifiques, enfin, scientifiques, faut pas regarder de trop près non plus, Gaston Bachelard est très très loin &, faut bien l’écrire aussi, l’honnêteté également.

Coca-Cola, Mars, Mondelēz, PepsiCo et Unilever ont annoncé être opposés au Nutri-Score et vouloir adopter un système concurrent qui, d’après l’UFC-Que Choisir,  » [va] contre l’intérêt des consommateurs en les empêchant de comparer les produits « . (wikipédia idem que plus haut)

On aurait aussi pu penser que ceusses qui fabriquent ou qui fourguent de la mer… albouffe (hou la la, on a eu chaud !) veulent pas que ce soit trop visible, mais, là non plus, non, on va pas penser.

PARA NOSOTROS NADA, PARA TODOS TODO

Notes :

1 : My tailor is rich

2 : Le simple aménagement des locaux a coûté 11 millions d’euros, financés par la région à hauteur de 6 millions, la communauté d’agglomération à hauteur de 3,5 millions et la mairie à hauteur de 1,5 millions.

C’est fini pour aujourd’hui, le Talus vous salue bien bas, Mesdames, en attendant ce lendemain qui chantera.

L’adresse du Talus si vous souhaitez la diffuser :https://www.giletsjaunescantal.fr/category/revue-de-presse/

J’ai essayé d’écrire pour la gent féminine, ça donne quelquefois des trucs curieux, vous avez dû vous en apercevoir.

545total visits,1visits today