16 juin 2019

International

Iran: Paris se retire de l’accord nucléaire!

Le toutou de trump encore une fois à la mal-œuvre, pour le plus grand bonheur de l’ultralibéralisme & du deep state. Peut-être espère-t-il faire tourner la glorieuse industrie française de l’armement avec ce reniement insensé de la signature française de 2015, quand il était ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique ! & ça se croit intelligent !!!

Pas d’aujourd’hui (30 mai) mais je n’ai pas trouvé plus frais : quelques infos à propos d’Ola Bini, le pote de Julian Assange dont il a déjà été question dans le Talus :

[…] La magistrate a ajouté que le parquet n’avait donc pas pu identifier la victime éventuelle ni les dommages causés par l’attaque présumée contre des systèmes informatiques, un crime passible de cinq ans de prison en Equateur (sic)[…]

En clair : on sait pas qui est la victime (éventuelle ! )ni de quoi (présumé !)mais Ola Bini reste au placard.

& ils ont le, euh, comment l’exprimer… voilà : divin culot d’appeler ça justice !

Quant à Julian, l’audience qui statuera sur son extradition est fixée à février 2020.

En Suisse, les nanas se fâchent. Quelques précisions sur l’origine du mouvement : un entretien avec deux protagonistes.
Ohé les filles d’ici, c’est quand pour vous ? Pas encore assez de discriminations ? Vous savez que si vous étiez payées comme les mecs, ça financerait la retraite à 60 ans ? Toutes en jaune ! Toutes vainqueresses, tous vainqueurs.
Il doit falloir remonter au 13ème siècle pour retrouver un usage de vainqueresse (encor était-ce un adjectif) mais je trouve que le mot est beau. Évidemment il estoit souligné jusqu’à ce que je l’ajoutasse (de café comme il se doit, de pied [aïe aïe aïe…]) au dico.

: le complot contre Lula au Brésil. Un article de

qui signale & résume l’enquête de The Intercept, elle est ici, en anglais & en trois parties.

Internationalement français ?

Nous sommes tous des menteurs.

Je mens, est une proposition toujours fausse, je vais pas vous faire l’affront de le montrer. L’expression  » Nous sommes tous des menteurs  » en est dérivée, mais… ici, il est question de mensonges d’États, de propagande & de leur acceptation (que pour ma part je récuse).

Comment les services de renseignement israéliens collaborent à la lutte contre BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) à travers le monde.

L’article original de Haaretz est en anglais mais le premier lien envoie sur le site  » seenthis « . À la fin du texte anglais, un bouton permet d’accéder à une traduction google, assez correcte, je n’y ai pas trouvé de remarque ou précision importante à apporter.

Ici ou pas bien loin

URGENCE aux URGENCES : La ministre fait la morale !  » Un peu  » léger comme  » réponse  » à la grogne (quel joli mot pour désigner l’épuisement des soignants, leurs revendications de conditions d’accueil des patients simplement correctes, mais ce sont des, des… c’est quel animal qui grogne déjà ? Ah, ils sont amusants les éditocrates [avec leurs 15, 20, 30 000 € par mois], trouvez pas ?). Sur le même sujet, voir ici.

Un petit tour des unes, articles & autres émissions auxquels la populace a eu droit comparés à ceux auxquels elle a échappé. Petit tour qui serait drôle s’il ne montrait pas la réalité de la presse oligarchique (pas si chic que ça).

La L.P.O. (Ligue protectrice des oiseaux) appelle à la mobilisation : répondez à la consultation sur les espèces  » nuisibles « .

Sur le site du ministère du  » développement durable  » (on se demande bien quelle durabilité si ce n’est celle des fabricants, marchands de fusils & autres munitions) quelques pauvres bêtes font les frais dudit développement, souvent au grand bénéfice des rongeurs dont elles se seraient nourries & de la chimie meurtrière (& durable, ça c’est sûr : bayer / IG Farben fournissait déjà le célèbre zyclon B & monsanto l’agent orange, par exemple. Leur C.V. commun ici) qui empoisonne notre environnement pour pallier l’éradication de leurs prédateurs naturels.

Dans les commentaires que l’on peut déposer (certainement sans qu’ils aient la moindre incidence sur la décision qui  » sera  » prise) j’ai trouvé ça :

 »  Pour la voie du milieu (la voie de la sagesse), par Michel Burgaud , le 8 juin 2019 à 06h07
[…] Depuis plusieurs années on nous interdit de tirer le lièvre pour qu’il se reproduise. C’est une bonne chose. Malheureusement le renard ne respecte pas cette règle […]
Hormis l’amusant quiproquo engendré par le verbe tirer (pour se reproduire ou plutôt pour engendrer, ils n’ont besoin de personne même sans Harley), on peut s’interroger sur les fournisseurs de fusils aux renards. Il suffirait d’interdire cette pratique pour que le problème ne se pose plus !
Je dois pourtant avouer que je suis tombé des nues en apprenant que les renards chassaient désormais au fusil, comme de plus cette info nous est donnée par un chasseur, grand propriétaire terrien semble-t-il & adepte de la voie de la sagesse qui plus est, on ne peut que lui faire confiance.
Je me demande ce que fait ce grand sage avec les panoupanous, ça m’inquiète un peu.

Un peu plus loin :

 » Nuisibles, par VUILLERMET , le 8 juin 2019 à 05h17
Bonjour,
Je suis d’accord avec la liste proposée mais je rajouterai le blaireau aux espèces nuisibles.
Qui engendre énormément de dégâts malgré une pression de chasse très faible en raison de son mode de vie nocturne.
Merci. « 
… De rien.
Sûr que le vuillermet vit la nuit : y’a qu’à voir à quelle heure c’est posté ! Par ailleurs, je comprends pas ses problèmes de robinet : que vient faire ici la pression de sa chasse ?

Plus récemment :

 » 100% avec ce projet, par gerbaud , le 10 juin 2019 à 11h53
il faut garder une certaine pression sur ces espèces. Les dégâts engendrés par celles ci sont considérables. (& pas seulement de lapin, comme disait Pierre D.)
Le chat pourrais (sic) être aussi compris dedans, car il fait beaucoup plus de dégâts que l’on peut imaginer. « 
Aux blaireaux & aux chats on pourrait aussi ajouter les retraités, les handicapés, les homosexuels, les cgtistes & pourquoi pas, les imbéciles !
Sans mentionner les incurables membres de plusieurs des catégories ci-dessus.

Le commentaire suivant :

 » Sur 96 départements français de métropole concernés, 94 ont transmis leur dossier de proposition de classement au Ministère de la Transition écologique et solidaire. Le département de Corse-du-Sud (Collectivité de Corse) ainsi que la ville de Paris n’ont pas proposé le classement d’espèces pour la période 2019-2022. « 
À Paris, y’a que le Gilet jaune qui est classé nuisible, mais c’est pas une espèce en soi : juste un accoutrement de quelques sous-humains (Untermenschen à une époque) voire riens, réfractaires aux INDISPENSABLES RÉFORMES (1). Au fait, indispensables pourquoi, pour qui ?

Note 1 :
Réforme : dans la novlangue managériale, désigne toute intervention du gouvernement visant à déposséder le peuple ou l’une de ses parties (les chômeurs, les fonctionnaires, les retraités, etc) d’un droit, d’un bien ou autre conquis social (mieux encore de droits, biens, conquis au pluriel &  » en même temps « ) au profit d’un ami ou groupe d’amis dudit gouvernement. Indispensable est le terme qui s’applique à ces vols les plus flagrants pour tenter d’en cacher la grossièreté évidente.

Heureusement, la grande majorité des commentaires montre une ferme opposition à la destruction & à de nombreuses reprises on peut lire des réflexions comme :

 » avis nuisibles, par COLOMB , le 10 juin 2019 à 12h21
Il manque l’Homme dans votre arrêté… « 

ou

 » par BERTAUX , le 10 juin 2019 à 11h54
Commençons par éliminer tous les nuisibles, qui mettent un com (sic) favorable à ce projet ! Ca (sic)fera de la place. Cela dit ils sont en minorité. Les gens commencent à ouvrir les yeux sur le milieu de la chasse et leurs pratiques..comme l’agrainage…le PARTI ANIMALISTE (2) est en train de monter inexorablement et çà (re-sic) leur fait peur..alors on redouble les tentatives d’obtention d’autorisation de tuer. Personne n’est dupe. « 

par exemple.

Note 2 :
– Ouais, le parti en question, c’est pas celui qu’est soutenu par BB ?
– Si ?
– J’aurais dû choisir un autre commentaire ?
– Ben, ouais, évidemment ?
– Flûte, damned !… Tant pis, c’est trop tard !

Sur le même thème, quelques chiffres (simples, pas des machins niveau Maths spé, promis !) & des constats… Va falloir faire quelque chose, vous croyez pas ?
Bizarre, je la trouve pas, elle est où la liste électorale ?
& les urnes, elles sont rangées ?
Aaaaaah, on voit ça dans 3 ou 4 ans, mince, j’avais pas capté…

Toujours dans la vérité démocratique, l’élimination des nuisibles :

 » Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement « . Étonnant, alors que le mouvement des Gilets Jaunes s’essouffle (depuis qu’il s’essouffle, il doit plus respirer du tout. Est-ce qu’il peut dérespirer ? Respirer négativement, ça n’existe pas, ça n’existe pas), n’a plus sa raison d’être, etc… Ou bien la peur s’installe durablement au ministère… Allez savoir !
En cas de mort de manifestantEs à la suite de ces mignonnes emplettes, on pourrait estimer qu’il s’agit de meurtres avec préméditation, non ? Quand on les entend dire que la démocratie est en danger, on sait pourquoi ! Encore est-on prié de croire qu’on l’a déjà été.

……………………. ………………. ……. …

Ah, ça y est j’ai compris : le danger c’est la démocratie, j’avais oublié qu’il fallait comprendre à l’envers les vomissures du pouvoir, comme  » PSE  » : plan de sauvegarde de l’emploi = vague de licenciements. Tout simple. Le vrai danger pour eux, c’est bien la démocratie, CQFD. Eh ben, yapluka !

D’ailleurs, en voilà une preuve flagrante (du délire… démocratique). Bientôt, les tongs, les chemises à fleurs, les sombreros seront aussi interdits… & les slips verts & les chaussettes noires & les chiens bruns & puis les blancs & pis lé chien épi …

Encore une fois c’est le corps des femmes qui est attaqué. J’ai rien pour la burqa au contraire, mais qu’on m’explique : comment les bonnes sœurs peuvent-elles encore se balader en uniforme sur la voie publique ? & pratiquer l’enseignement ?

Dites-moi aussi : quelle est la religion des militaires, des flics ? Ceux qu’on voit rituellement tabasser les manifestants ne portent-ils pas une sorte de burqa ou de niqab qui les rend méconnaissables ?

Le signifié (supposé, il s’agit davantage d’une connotation) du vêtement que les censeurs réprouvent permet-il d’interdire le signifiant ? Ou, pour l’exprimer d’une autre façon, l’ensemble des foulards (pris en tant qu’objets, hors de toute signification qu’on pourrait leur attribuer) doit-il être interdit ? C’est chez hermès qu’ils vont faire la tronche… Ou bien seulement ceux qui pourraient laisser penser que celle qui le porte est de religion musulmane ?

Donc un conseil aux nanas qui veulent porter un foulard : fournissez-vous chez hermès !

Les exégètes du Coran ne sont pas unanimes à préconiser le port du voile qui plus est.

Il m’a été refusé d’entrer dans la basilique de Lourdes quand j’étais gamin pour l’ « excellente  » raison que j’étais en short… En fin de compte, je l’ai jamais… visitée ! À cette époque, pas si lointaine (quand même, faut pas déconner), les femmes n’entraient à l’église (catholique) qu’avec un fichu sur la tête. Sur la base de quel(s) verset(s) ? A-t-on seulement songé à les obliger à s’en séparer sitôt sorties ?

Depuis, un semblant de raison a touché la représentation (on savait bien que c’était du cirque) nationale – qui représente quoi, je vous le demande ? Le grand capital ? Ça y est me v’là parti à écrire des gros mots… – Est-ce que ce sont les manifs qui ont fait rejeter cette infamie ?

Pour clore ce chapitre : le travail de Roland Barthes  »  Histoire et sociologie du Vêtement  » est consultable ici.

Mais pour rester dans les gros mots :

Transition écologique : l’Assemblée nationale rejette toute taxation du transport aérien.
Z’avez compris les Gilets Jaunes, pour aller au turbin, prenez l’avion ou roulez au kérosène, vous nous les casserez plus avec vos revendications à la  

J’ai failli être grossier, ouf, on l’a échappé belle. Mais quand même, ils ont raconté que l’augmentation du gazole, c’était pourquoi déjà ? Mais quand il faut faire payer (un tout petit peu, la taxe n’aurait pas été jusqu’à s’élever au niveau de celle qui touche les gueux, loin, très loin de là) les riches, non, c’est pas envisageable. Plus de six mois de manifs… Talk to my ass, my juke-box is empty. Je traduis pour ceux qu’ont pas l’anglais facile : veuillez parler à mon flipper, mon juke-box est malade oh yeah !

Salauds de GJ !
Une augmentation de 200 % (c’est dans l’article) on peut dire aussi multiplié par 3… C’est plus parlant. Le parisien (nanard arnault) dans sa splendeur lècheuse.

Sur Lundi Matin : Portrait d’une femme en jaune par Nicolas Mathieu.

 » Les éditions Au diable vauvert viennent de publier un recueil de récits, poèmes, analyses et micro-fictions intitulé Gilets jaunes, pour un nouvel horizon social. Nous publions cette semaine la contribution de Nicolas Mathieu, prix goncourt 2018. « 
Mais quant à la fin, je serais pas si pessimiste puisque :

Détournement, par P. L.

En voilà un qui ne doit pas l’être, pessimiste. Vous trouvez pas que ça sent vraiment la pourriture dans ce secteur ? À côté de ça y’a des gens qui bouffent pas tous les jours & c’est sur ceux là qu’il faut cogner ? RÉVOLTANT !

Un journaliste de

Un journaliste au pays des bisounours.

 » Culture  » du chiffre (c’est pas non plus Maths spé ni un cours de jardinage) :
 » Cannabis et sécurité routière : en zone rurale, la répression plus dangereuse que la consommation ? « 

Référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’ADP : les mensonges, intox & autres tricheries gouvernementales ont commencé :
Pas vraiment facile à lire mais très bien argumenté & pointu !

& puisqu’on en est au RIP, un petit mot du Partageux sur le blog du Yéti :

Maintenant on y va ! On bosse. On décide sa voisine, sa vieille tante et sa cousine à voter. Par Internet ou avec un formulaire papier déposé auprès de sa mairie. On en parle à ses collègues de boulot. On met une affiche artisanale sur la fenêtre qui donne sur la rue. On imprime un paquet de feuilles pour tous ceux qui regardent le moindre ordinateur avec la terreur enfantine des nuits sans lune. On prend la carte d’électeur du grand-oncle et on la recopie soigneusement sur la feuille avant de le conduire à la mairie du bled-en-chef.

Le lien pour télécharger le formulaire pré-rempli (avec la formule  » Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris 2019-572  » aux endroits z’adéquats, faudra quand même remplir le reste).

& pour terminer bellement, puisqu’on est pas des moutons (tiens, j’y pense, d’après Fred Vargas dans  » l’humanité en péril « , la production de 1 kg de viande d’agneau émet autant de GES, gaz à effet de serre, que 180 km en bagnole… Bon appétit!) :

PARA NOSOTROS NADA,
PARA TODOS TODO

ou encore en français :

(Nous ne demandons) RIEN POUR NOUS
(mais) TOUT POUR TOUS

Le refus des Gilets Jaunes d’avoir un ou des chefs, des  » représentants « , s’approche beaucoup de la démocratie zapatiste ou chacun est davantage responsable que propriétaire & les assemblées  » générales  » les véritables lieux de décision. & d’engueulades aussi quelquefois, du moins chez les GJ : pas facile d’inventer la démocratie mais ça avance.

Si nous appliquions ce comportement à la gestion de la planète ? En lieu & place de l’imbécile & mortelle course à l’avoir en oubliant d’être…

& voilà, c’est la fin du Talus de cette semaine mais puisque vous êtes arrivés jusqu’ici, d’abord, un grand merci d’avoir lu, merci également à celles & ceux qui m’ont signalé des éléments intéressants, à P.L. pour son détournement de la pub pour les gilets jaunes (y’avait pas encore de majuscule).

Mais c’est le moment de signaler qu’il y a une annexe, que c’est pas vraiment terminé : quand y’en a plus, y’en a encore. Dès que possible.

Elle porte sur la gamelle généralisée de la confiance dans les médias  » mainstream  » – courant principal, en traduction littérale – presstituée dominante en interprétation plus proche de la réalité. Un document Reuters dont j’ai extrait les pages France puis amélioré avec l’aide d’Anaïs (y’en avait bien besoin, cette fois) la traduction google depuis le charabia d’origine.

233total visits,1visits today